Pages

mardi 31 décembre 2013

Bilan 2013

Rien de tel que le dernier jour de l'année et l'attente du premier jour de l'année suivante pour jeter un regard sur l'année écoulée, d'un point de vue généalogie, bien sur. Cela sera rapide, mais, quand même instructif, à mes yeux, sur ma motivation à faire vivre ce blog, que ce soit à propos de généalogie ou d'autres sujets.

Tout d'abord , il y a la création de ce blog, à fin avril 2013, à l'occasion du Challenge AZ, lancé par Sophie Boudarel, auteure du blog La Gazette des Ancêtres. Mais, hormis les 26 articles écrits lors de ce challenge, je n'ai pas pris le temps d'en écrire d'autres. Manque de temps, manque de sujets, parresse ou trop d'activité par ailleurs, toutes les raisons peuvent être avancèes et sont vraies. De toute évidence, je n'ai jamais beaucoup aimé écrire et ce n'est pas maintenant que je vais changer.

Par contre, mes recherches généalogiques avancent; d'une part, grâce à mes deux séjours en Finistère avec photographies d'actes d'état civil des mes ancètres en mairie, et d'autre part, grâce aux recherches effectuées via Internet sur divers sites de généalogies.

En terme de statistique, ça donne le récapitulatif ci-dessous :



Ce tableau ne donne que les résultats concernant mes ascendants directs, mais en fait, j'enregistre aussi, dans ma base généalogique, les frères et soeurs des mes ascendants directs ainsi que leur descendance.

Deux remarques sur mes ascendants directs : 
  1. aussi loin que je remonte dans le passé, tous mes ancètres directs sont agriculteurs, et cela, jusqu'à mon grand-père,
  2. j'en déduis qu'il n'y a aucun marin parmi mes ascendants, ce qui est malgré tout remarquable pour des hommes et femmes nés, mariés et décédés en Finistère, Bretagne.
Pour 2014, je prévois de continuer mes recherches d'actes concernant mes ascendants directs ou indirects.

vendredi 17 mai 2013

#Challenge AZ : bilan

Faire un bilan : il y a quelques années, c'était presque une routine, une habitude parce que cela faisait partie de mon job. Rendre compte des actions passées, donner l'écart avec les objectifs prévus, et synthétiser les actions à venir. Tout cela, bien entendu, dans un minimum de mots. Eh oui, les "grands chefs" n'ont pas le temps, disent-ils, de perdre leur temps, à lire des blablabla ...

Aujourd'hui, ce n'est pas pareil : je n'ai pas à rendre compte à une autorité quelconque. En fait, c'est encore plus intéressant, car c'est à moi-même que je parle en écrivant les points principaux qui ressortent de ce challenge AZ. Je vais quand même faire court car je n'aime pas les textes à rallonge et les digressions.

Le 1er point, c'est qu'à cette occasion, j'ai créé un blog, un peu à l'arrache, mais bon, c'est fait et je n'en suis pas mécontent. Je me dis qu'il sera toujours temps de l'améliorer et de le faire vivre.

Le 2ème point, je me suis surpris en écrivant chaque jour un article et cela sans aucune préparation ni planification. Mais, peut-être, est-ce pour cela que j'y suis arrivé : pas de contrainte et en toute liberté.

Le 3ème point, c'est le partage avec les autres. D'une part, savoir qu'environ cinquante personnes faisaient la même chose que moi, était un stimulant.  D'autre part, la lecture d'articles sur des sujets très différents fut une nourriture intellectuelle très agréable, chaque jour apportant un nouvel éclairage.

Le 4ème point, c'est qu'au cours du challenge, de débutant presque ignare, je suis devenu, comme je l'ai écrit dans un article, un "débutant éclairé". C'est vrai qu'au début de mes recherches en généalogie, j'allais, quasiment en aveugle, sur le chemin des trouvailles. Au fur et à mesure du temps, et qui plus est, au cours du challenge, des lumières se sont mises à briller sur mon chemin, comme pour me dire : voilà la réponse à ta question.

Pour l'avenir, demain sera un autre jour. Ce qui est sur, c'est qu'étant donné mon habitude de prendre des grandes vacances au mois de juin, le fait de savoir que le prochain challenge sera en juin 2014, ne va pas me simplifier les choses. D'un autre côté, si le sujet est défini pas trop tard, cela ne devrait pas me donner trop de soucis.

mardi 30 avril 2013

Z comme ... Zen

Google Images
A priori, on peut dire que zen et généalogie n'ont rien à voir. Et pourtant, c'est le mot que j'ai choisi pour la lettre Z.

Dans le cadre du challenge AZ, il s'agit du dernier article, puisque Z est la dernière lettre de l'alphabet, tout comme, ce 30 avril est le dernier jour du mois.

Et si j'ai décidé de choisir Zen, c'est parce que, aujourd'hui, je suis calme et imperturbable.

Je dois avouer, néanmoins, que ce ne fut pas le cas tous les jours. Avec quelques lettres, le choix fut problématique et mon imagination fut mise à rude épreuve.

Pour Z, ce fut dans le calme d'une randonnée en moyenne montagne , jeudi dernier, que le mot zen vint à mon esprit, comme une évidence. En fait, je parlais, à un compagnon de route, de ce challenge AZ, et, comme je lui disais que je n'avais encore rien trouvé pour la lettre X, il me demanda, tout d'un coup, ce que je choisirai pour la lettre Z; j'ai d'abord répondu que je n'en savais fichtre rien, et puis, en repensant à quelques moments de méditation silencieuse que j'avais passés seul avant qu'il me rejoigne sur le chemin, j'ai aussitôt fait l'association avec le mot zen, tout fier de moi d'avoir trouvé un bon mot.

Quant à la relation de ce mot avec la généalogie, c'est moi qui l'impose (euh, je sais, je suis plutôt directif). Oui, car aujourd'hui, je suis zen et, en même temps, content d'être parvenu à écrire un article chaque jour, depuis le 1er avril (vous voyez bien qu'il ne s'agissait pas d'un poisson d'avril), avec un thème unique : la généalogie.

Merci à Sophie Boudarel de nous avoir invité à cette aventure que fut ce challenge AZ.
Fanch

lundi 29 avril 2013

Y comme ... Yves, Yvon

Google Images

'Issu du germanique iv, l'if, que l'on retrouve dans le breton ivo, Yves évoque l'archer du haut Moyen Âge, dont l'arme redoutable était faite de ce bois résistant et flexible. 
 
Sous différentes graphies, Yves se rencontre souvent dès le Xe siècle, en particulier dans l'armée de Guillaume le Conquérant débarquée en Grande-Bretagne en 1066. Peut-être trop étroitement associé à une spécialité, il disparut ensuite de l'usage dans la plupart des pays où il s'était diffusé et se réfugia presque exclusivement en Bretagne où la popularité de saint Yves lui assura une longue carrière. 


C'est au début du XXe siècle qu'il commença à se répandre en France (il demeure très rare dans tous les autres pays) et, de 1930 à 1970, il y rencontra un grand succès qui lui assura un statut de prénom classique. Depuis, la faveur qu'il a connue est retombée, mais il est fort probable qu'il la retrouvera un jour ou l'autre. Saint Yves de Kermartin (1253-1303), né à Tréguier (Côte d'Armor), fut ordonné prêtre et nommé juge ecclésiastique au tribunal de Rennes en 1280. Il y fit montre d'une honnêteté et d'une charité exemplaires. Son sens de la justice et son attention aux humbles devinrent pour ses contemporains une source d'émerveillement. 

Dès après sa mort, on vint prier sur sa tombe. Un tercet latin, devenu célèbre, résume sa vie : sanctus Ivo erat Brito, advocatus et non latro, res miranda populo. Ceci signifie : " Saint Yves était breton, avocat et pourtant pas voleur, chose incroyable pour le peuple ! " Yves est aujourd'hui le saint patron de tous les avocats français.' Source : famili.fr

Dans mon arbre généalogique, il y a 262 Yves, 37 Yvon, 9 Yvonne, 1 Yvonnis et 1 Yvonnick.

A demain mardi, pour la lettre Z comme ...
Fanch


samedi 27 avril 2013

X comme ... X

Wikimédia Commons
Comme prévu dans le billet précédent, le X, pour moi, c'est vraiment l'inconnu.

Dans mon arbre généalogique, pas de nom, pas de prénom (non, pas de Xavier) ni de lieu commençant par la lettre X.

Je pourrais m'en sortir avec la série X des archives départementales, sur les enfants abandonnés, mais là encore, concernant ma propre généalogie, je n'ai pas eu besoin d'y faire des recherches.

Je pourrais aussi écrire sur la célèbre série télévision X-Files : Au delà du réel, qui m'a beaucoup plu pendant presque 10 saisons, mais cela n'a rien à voir avec la généalogie !!

Alors, pour la première fois, je passe mon tour .

A lundi prochain, pour la lettre Y, comme ...
Fanch